Structure coupe d'un toit

Structure coupe d’un toit | Joindre un de nos pros

Demander des devis près de chez moi

Données non publiées ni utilisées à fin commerciales, agrément CNIL 1262855

Isolation des combles : conseils de pros et guide détaillé 2018

Réaliser des travaux d’isolation dans les combles d’une maison ou d’un bâtiment représente la source la plus importante en matière d’énergie économisée (et profère une température agréable en été comme en hiver).

L’isolation des combles dans des régions françaises caractérisées par un climat océanique ou méditerranéen ne requiert pas forcément la même épaisseur d’isolant que si votre habitat est situé dans une région un peu plus montagneuse. La RT 2012 impose (y compris en rénovation RT 2012) des coefficients de résistance thermique à atteindre en matière d’isolants, les clients comme les entreprises qui interviennent ne font pas forcément comme ils le souhaiteraient ! Eh oui la RT impose des contraintes techniques … pour votre confort au quotidien ! Avant de passer à l’isolation des combles, ou d’un rampant de toiture ( ça revient au même la place et l’échafaudage en plus) il est souhaitable de vous assurer que la hauteur dans vos combles sera suffisante pour accueillir l’isolant, le parement final et que votre plancher est porteur, si tel n’est pas le cas …pour le plancher en tout cas, il conviendra de le renforcer afin de le rendre apte à recevoir le poids supplémentaire engendré par l’aménagement ! Pour la charpente si elle est en bois un bon charpentier vous modifiera celle-ci sans grandes difficultés (fermettes ou charpente traditionnelle)

Les déperditions énergétiques

Environ 30 à 40% des déperditions énergétiques passent par les combles (source ademe.fr). La règlementation thermique 2012 (RT 2012) rend obligatoire une résistance thermique minimale de R=8m².kW, alors que la RT 2005 était à R=6m².kW en combles aménagés et un indice encore supérieur lorsque les combles sont perdus (R=10m².kW). En étant un peu simpliste là où nous installions une couche d’isolant type laine minérale il  faudra désormais en appliquer deux en couches croisées afin de renforcer encore l’efficacité et supprimer les éventuels ponts thermiques . De plus l’isolation de vos combles permettra à votre maison (en cas de revente) de bénéficier d’un bilan énergétique nettement amélioré.

Réussir l’isolation des combles

Pour des combles aménageables, le succès d’une isolation est conditionné par une pose méticuleuse des complexes isolants dorénavant en couches croisées de différentes épaisseurs et ce dans le but de stopper les ponts thermiques et de rendre l’ensemble étanche à l’air.

  • Traiter les petites infiltrations d’air le long des pannes et chevrons
  • Réaliser avec un soin particulier la mise en place de l’isolant autour des fenêtres, vélux
  • Traiter les passages de câbles, gaines électriques avec des complexes spécifiques
  • Il peut parfois être judicieux d’isoler le plafond de la ou des pièces situées en dessous de vos combles.
Pour les combles perdus, la méthode la plus simple, la plus rapide et très probablement la plus efficace consiste à mettre en place un complexe d’isolation par soufflage mécanique ou épandage à la main si la surface n’est pas importante à l’aide de produits spécifiquement prévus à cet effet.
Sachez que vous pouvez, si vous le souhaitez, faire appel à un professionnel de l’isolation des combles dans votre commune et qui saura répondre à toutes vos questions.

Indice de perméabilité à l’air

Cet indice est fixé par la RT 2012 à Q4Pasurf=0.6/h/m³ de surface de déperdition (en dehors des planchers bas) pour les maisons individuelles et Q4Pasurf=1/h/m³ pour les logements collectifs. Pour arriver à ce niveau de performances, la mise en place d’une membrane à base de polyamide (ou autre) « pare vapeur, hygrorégulante à perméance variable » à l’intérieur sur le sol, combles perdus ou sous le parement de finition, combles habitables, et ce sans discontinuité (utilisation d’adhésifs spécifiques pour lier les membranes entre elles).

Conséquences : des complexes d’isolation plus épais

Comme la RT 2012 impose des performances en nette augmentation, la répercussion se fait sur les isolants à poser représentant ainsi 30% d’épaisseur en plus en combles perdus, et 20% en combles habitables. Le passage de la RT 2005 à la RT 2012 se fait néanmoins en douceur car cette nouvelle réglementation est calée sur le label BBC déjà en place.

Quelques exemples de produits isolants

Pour les parois verticales, les produits isolants couramment posés (en deux couches croisées dorénavant) sont la laine minérale, la laine de roche, les isolants à base de chanvre, laine de bois, … L’épaisseur moyenne des produits posés est d’environ 260 mm mais peut aller, si votre charpente le permet, aller jusqu’à 300 mm.

Parce qu’il doit être efficace en cas de fortes chaleurs ou de grands froids, le choix de votre isolant sera déterminant pour isoler vos combles. En effet, à épaisseur comparable, tous les isolants ne se valent pas.

Isoler avec des laines minérales

Les laines minérales ont été longtemps utilisées pour l’isolation des combles, mais elles le sont de moins en moins. En effet, de nouveaux isolants plus performants et plus agréables à manipuler pour les professionnels se sont imposés. Deux laines minérales sont à distinguer : la laine de verre et la laine de roche.

La laine de verre est une laine assez souple (d’où son utilisation pour isoler des combles) composée de sable et de verre recyclé.

La laine de roche est fabriquée à partir d’une roche volcanique, le basalte et est plus résistante que la laine de verre.

Affichant d’excellents résultats en matière d’isolation phonique et thermique, les laines minérales se distinguent aussi pour leur prix. En effet, une laine minérale ne vous coûtera pas plus de 5 € le mètre carré pour une épaisseur de 100 mm.

En revanche, les laines minérales sont particulièrement désagréables à manipuler et sont peu recommandées en milieu humide.

Les isolants synthétiques

Le plus connu et le plus utilisé des isolants synthétiques est sans aucun doute le polystyrène. Même s’il est moins résistant dans la durée que les autres isolants, il reste une excellente solution pour isoler des combles. En effet, en plus d’être très performant d’un point de vue thermique, il est aussi un excellent isolant phonique. Plus simple à manipuler que les laines minérales, il a aussi l’avantage du prix. Puis qu’il ne vous en coûtera pas plus de 8 € le m2.

Sachez enfin que pour obtenir des performances comparables à celles des autres isolants, vous aurez besoin d’une moindre épaisseur de polystyrène.

Les laines végétales

Les isolants à partir de laines végétales (les plus connues sont le chanvre et le lin) ont réussi à s’imposer dans le domaine de l’isolation. En effet, non seulement elles ont l’avantage d’être constituées en majeure partie de matériaux naturels, mais elles sont aussi, la plupart du temps, recyclables.

La laine de chanvre est un excellent isolant thermique et phonique qui conviendra très bien pour une maison respectueuse de l’environnement. Assez peu épaisse et très respirante, la laine de chanvre vous évitera d’accueillir des rongeurs dans vos combles puisqu’elle est totalement indigeste. Vendu autour de 20 € le m², l’investissement que constitue la laine de chanvre sera rapidement amorti puisque sa durée de vie est presque de 50 ans.

La laine de lin, autre laine végétale, est constituée de fibres de lin non utilisées par l’industrie textile. Ces fibres sont alors mélangées à du polyester pour créer des panneaux isolants. Très bon isolant thermique, la laine de lin sera en revanche un peu moins performante sur le plan phonique. En terme de prix, il vous faudra compter environ 30 € le m2.

La fibre de bois, la laine de bois et le liège

Vous le savez certainement, le bois est aussi un excellent isolant pour la maison. Tout aussi écologique que les laines végétales, il sera parfait pour isoler vos combles.

La fibre de bois a de très sérieux atouts. Premièrement son prix est très avantageux puisque des panneaux isolants en fibre de bois ne vous coûteront pas plus de 10 € par m². Sa densité importante vous permettra également de bénéficier d’un excellent confort thermique et phonique. Facile à mettre en œuvre et à couper, la fibre de bois a l’avantage de ne pas se tasser contrairement aux laines végétales.

La laine de bois est sans aucun doute l’un des isolants végétaux les plus connus. D’origine naturelle et recyclable, elle offre de très bonnes performances en matière d’isolation thermique et phonique, notamment en été puisqu’elle permettra le ralentissement de la pénétration de la chaleur dans vos combles. Très robuste, la laine de bois vous coûtera environ 20 € par m².

Le liège a aussi de bons atouts qui en font un matériau très utilisé en matière d’isolation des combles. En effet, très résistant et surtout très mince, le liège ne se déforme pas. Il est léger, écologique et peut être utilisé en complément de tout autre isolant afin d’améliorer les performances de ce dernier. En revanche, évitez d’utiliser le liège seul, vous risqueriez en effet d’être déçu par ses performances acoustiques.

En terme de prix, le liège est assez cher et est vendu autour de 30 € le m².

Étapes isolation des combles

Les isolations de combles présentées ci-dessous (ou aménagements) ont été réalisés selon les prescriptions de la RT 2012 rénovation et oblige dorénavant à mettre des isolants plus épais donc avec une performance thermique plus importante et ce afin d’approcher un coefficient d’isolation R = 7.

  • Charpente ancienne avant isolation intérieure
    Charpente ancienne avant isolation intérieure

La première étape pour l’isolation d’un comble ou l’ aménagement des combles est la visite des lieux afin de prendre les mesures de la surface existante qu’il s’agisse des rampants, comme de la hauteur sous faitage et de la surface plancher. Durant la prise de mesures une petite inspection de la charpente (poinçon, pannes sablières, ventrières, faîtière, …) et des éléments porteurs (solivage, plancher, …) est nécessaire afin de s’assurer que l’ensemble sera susceptible de recevoir la charge supplémentaire générée par la pose des suspentes, plaques de plâtre, enduits, revêtement de sol, revêtements muraux, commodités (WC, douche, …) ou encore quelles seront les modifications à lui apporter si besoin.

Il convient ensuite de déterminer avec précision la surface qui sera habitable (en loi Carrez, pour faire simple les surfaces en dessous de 180 cm ne sont pas prises en compte dans la surface habitable ainsi que les pièces dont la surface est inférieure à 8 m²) une fois l’isolant et les plaques de plâtre posés.

Le prix de votre aménagement de combles ou de l’isolation des combles sera directement proportionnel a la qualité des matériaux que vous souhaiterez mettre en œuvre, il peut s’agir :

  • De laine minérale ou de verre ( en 200 mm, en 260 mm, en 300 mm d’épaisseur) un bon rapport qualité/prix et un pouvoir isolant qui n’est plus à démontrer
  • De plumes de volatiles …un produit dont les propriétés d’isolation sont très intéressantes (les duvets en plumes d’oies restent une valeur sure … pour ceux qui campent!!) bon rapport épaisseur/pouvoir isolant/ poids mais un prix au m² pas forcément bon marché, ces isolants nécessitent une application soignée pour que leur efficacité soit optimale.
  • De laine de chanvre Bon pouvoir isolant et produit naturel, une bonne alternative écologique aux isolants traditionnels pour malheureusement  un prix au mètre carré supérieur à la laine minérale.
  • De laine de bois , au même titre que la laine de chanvre un produit « vert » doté d’un bon pouvoir isolant phonique et thermique (le bois possède naturellement un bon pouvoir isolant)
  • D’isolants minces, si vous manquez de place ce sont des produits à considérer, etc attention cependant ceux-ci  ne disposent pas encore d’avis technique (à ma connaissance) mais cela ne saurait tarder semble-t-il ! Ces produits dont l’épaisseur totale avoisine les 20 mm (environ) ont un pouvoir isolant qui rivalise (sur le papier en tout cas) avec les isolants traditionnels … En revanche pour le taux d’affaiblissement « phonique » ce n’est pas le cas.

Quoi qu’il en soit, si vous avez le moindre doute quant au matériau à utiliser pour l’isolation de vos combles, profitez de notre réseau de professionnels certifiés dans votre ville qui sauront vous renseigner et proposer des devis sur mesure.

Pour le parement final et le cloisonnement (si besoin) de votre aménagement de combles, il est très souvent le même : des plaques de plâtre qu’il conviendra de visser correctement et d’enduire en deux passes afin de parfaire la finition. Les plaques de plâtre ne sont pas le seul parement de finition, il peut être mis en place des dalles de bois, du lambris …

Les artisans de notre réseau extension-renovation.fr implanté en France sont à même de répondre avec efficacité à chacune de vos demandes et de mettre en œuvre les produits cités ci dessus et quelques d’autres.

Combles aménageables avec petite salle de douche, WC

Les photos ci-dessous vous présentent un aménagement de combles réalisé dans une maison à proximité de Trouville. Il y avait en place une isolation sommaire qu’il a fallu démonter totalement (la laine minérale se tasse et perd de son efficacité avec le temps) et mettre en décharge.

Le couvreur est intervenu afin de mettre en place de part et d’autre du toit des vélux (taille 114×118 cm) dans le but d’éclaircir quelque peu l’ensemble.

Puis notre tour arrive avec la pose de suspentes (long 300 mm ) fixées sur les chevrons et ce partout où il y aura besoin de mettre des Fourrures type F530 qui elles recevront les plaques de plâtre (BA 13 classique sur les rampants, BA 13 Hydrofuge de couleur verte pour la pièce d’eau, BA 13 Rose, ignifugé, pour le coffrage de la cheminée).

Ventilation, Électricité, Commodités

Si vous souhaitez un renouvellement mécanique de l’air ambiant de votre habitat, l’emplacement de la VMC doit être déterminé avant l’aménagement de vos combles (passages des gaines, alimentation électrique de celle ci et bien sur emplacement du caisson avec trappe de visite obligatoire… si vous souhaitez la faire nettoyer de temps à autre ).

Les emplacements de prises électriques, de l’éclairage, de la prise d’antenne télé, de téléphone et autres se réfléchissent aussi bien avant la mise en place des plaques de plâtre car il faut tout passer derrière ensuite c’est plus compliqué.

Pour les commodités, douche, WC, …,  il est souhaitable de mettre les évacuations les unes au dessus des autres afin de ne pas défigurer la pièce qui est en dessous ( lorsque ce n’est pas le cas, il y a tout de même des solutions), pour les alimentations en eau chaude et froide c’est un peu plus simple car le diamètre des tuyaux est moindre et il y a toujours la possibilité de passer en PER isolé (multi couches) ou non.

Pose de l’isolant et des plaques de plâtre

Nos suspentes sont en place, les gaines et fils électriques, l’emplacement des commodités déterminé (un plan a été réalisé au préalable) et les tuyaux en attente, les rails et montants aussi vient le tour de la laine minérale (avec soin afin d’éviter les ponts thermiques) qui doit être posée en recouvrement sur les sablières et des rampants jusqu’au faitage. La RT 2012 impose dorénavant deux couches d’isolant croisées afin d’obtenir un coefficient d’isolation supérieur à 6.5.

Une fois cette étape réalisée la pose des plaques de plâtre peut débuter. Dans le cas présenté dans cet article en photos, il s’agit d’un toit quatre pentes (typique de certaines maisons années 50/60) qui nécessite un certain savoir faire pour les découpes situées de part et d’autre de la maison ( la forme triangulaire d’un toit et des éléments de charpente le composant n’est pas toujours facile à appréhender et pas toujours bien rectiligne, le bois travaille avec le temps).

Isolation simple d’un plafond situé sous les combles

Si vous n’avez pas la possibilité d’isoler le sol de vos combles car le plancher en place vaut la peine d’être conservé, la solution de mettre en place un complexe d’isolation phonique et thermique sur le plafond de la pièce du dessous est à considérer. Ce type d’isolation peut être réalisé avec une laine minérale blanche, dont les caractéristiques notables de ce produit assez récent sont : sa douceur, sa bonne résistance au feu, sa haute performance thermique et acoustique, produit non irritant et durable.

« La laine minérale blanche permet d’économiser bien plus d’énergie qu’elle n’en consomme tout au long de son cycle de vie, cette laine est produite à partir de verre recyclé et de sable (silice). Une fois ce complexe isolant mis en place, nous pouvons poser des plaques de plâtre « phoniques » (couleur bleue) qui permettront encore d’affaiblir le niveau sonore (pour les bruits d’impacts, …). L’ épaisseur de l’ouvrage fini est d’environ 70 mm donc pour mettre en place un faux plafond, il est souhaitable que votre/vos pièces ait une hauteur sous plafond suffisante.

Le prix de nos artisans pour l’isolation de vos combles

Maintenant que vous savez tout sur l’isolation des combles, il est temps de passer à l’estimation de vos travaux. Bien évidemment pour avoir une estimation plus précise de votre chantier, il vous faudra demander le devis d’un ou plusieurs professionnels.

Quel est le prix de l’isolation des combles par l’intérieur

L’isolation des combles par l’intérieur étant la plus courante et la plus simple des techniques d’isolation, le prix proposé par un artisan sera donc moins élevé que l’isolation par la toiture.

Dans ce cas, en fonction des matériaux choisis le prix de l’isolation de vos combles se situera autour de 50 € l’heure de travail.

Quel est le prix de l’isolation des combles par la toiture

Une isolation des combles par la toiture étant plus compliquée, le prix sera donc plus élevé. Dans ce cas, il faudra compter autour de 80 € par heure de travail.

Isolation des combles : guide détaillé 2018
4.3 (86.67%) 3 votes
Un projet de travaux d'isolation ?
Demandez une estimation à nos experts isolation certifiés dans votre ville. Un conseiller prendra contact avec vous et vous mettra en relation, si vous le souhaitez, avec des artisans sélectionnés par nos soins

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Agrément CNIL 1262855.

Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Demander une mise en relation

Que trouverez vous sur prix-de-pose.fr ?


Un réseau d'artisans certifiés et validés


350 métiers représentés


12.500 avis utilisateurs

Proximité dans votre commune

Ils nous ont fait confiance

Emmanuel M, 38240 Meylan
Projet : Démoussage toiture

Il y a 2 heures

Mélanie V, 06130 Grasse
Projet : Isolation des combles

Il y a 1 heure

Nicolas S, 59130 Lambersart
Projet : Fenêtre en PVC

Il y a 34 minutes