Installer une poutre IPN sur un mur porteur : démarches, prix et conseils

Deux ouvertures IPN

Deux ouvertures IPN | Demander un devis dans ma commune

Demander des devis près de chez moi

Données non publiées ni utilisées à fin commerciales, agrément CNIL 1262855

Lors d’une construction ou d’un chantier de rénovation, installer une poutre IPN sur un mur porteur peut être une nécessité. Cette opération, complexe à mettre en œuvre, permet alors de maintenir l’intégrité et la solidité du logement.

Poutre IPN et mur porteur

La notion de mur porteur est étroitement liée à celle de l’installation d’une poutre IPN. En effet, lorsque l’on souhaite entreprendre des travaux d’agrandissement, la pose d’une nouvelle porte, d’une fenêtre ou encore l’installation d’une verrière, il est souvent nécessaire de toucher à la structure porteuse du bâtiment.

Les murs porteurs

Pose d'un IPN sur une ouverture de porte à Nantes

Pose d’un IPN sur une ouverture de porte à Nantes | Joindre un de nos artisans dans ma ville

 Ce type de mur joue un rôle primordial dans la solidité d’un édifice. Les murs porteurs soutiennent toute la structure, comme le feraient des piliers, ce qui est un gage de stabilité. Plusieurs matériaux sont employés pour la construction d’un mur porteur : béton, brique, pierre, bois, verre… Par ailleurs, une épaisseur d’au moins 15cm est nécessaire afin de supporter correctement la charge de la structure.

Il existe deux types de murs porteurs : ceux de façade et ceux situés à l’intérieur du bâtiment, appelés également murs de refend. Afin de reconnaître facilement si un mur est porteur ou non, quelques éléments sont à prendre en compte :

  • le « bruit » émis quand on tape sur le mur : s’il est sourd, cela constitue un bon indice
  • l’épaisseur : si le mur fait 15cm ou plus, il y a de fortes chances qu’il soit porteur
  • consulter le plan du bâtiment : cette technique est la plus fiable. En effet, les murs porteurs sont représentés avec un trait épais (à l’inverse d’une cloison qui possède un trait plus fin)

Les poutres IPN

Les initiales IPN signifient : profilé en « I », à Profil Normal. Une poutrelle IPN s’utilise lors de travaux de construction ou de rénovation, à la verticale mais aussi à l’horizontale. Son but est de soutenir la structure du bâtiment en renforçant un mur porteur ou un plancher. L’IPN joue donc le rôle de pilier afin d’assurer au logement une stabilité optimale.

L’IPN peut être en acier, en fer, en aluminium ou encore en verre, et possède des dimensions normalisées. Sa hauteur varie ainsi entre 80 et 600mm. En fonction du chantier à réaliser, mais surtout des charges à supporter, vous devez être certain d’opter pour la bonne taille d’IPN afin de prévenir tout risque d’effondrement. Un calcul de charge doit donc être effectué avec précision.

Les prix des IPN

Le coût d’une poutrelle IPN dépend essentiellement des caractéristiques suivantes :

  • dimension et épaisseur de la poutre
  • densité
  • capacité portante
  • poids
  • matériau employé

À titre informatif, nous vous présentons une moyenne des prix pratiqués sur le marché :

Type d’IPN Prix (par mètre)
Acier 25 à 150 €
Acier galvanisé 90 à 250 €
Aluminium Dès 220 €
Fer 15 à 120 €
Bois Autour de 25 €
Verre Sur devis

Afin de vous aider à mieux appréhender votre futur chantier, nous pouvons vous mettre en relation avec des artisans situés près de chez vous, sélectionnés pour leur savoir-faire et leur professionnalisme. Vous recevrez ainsi plusieurs devis gratuits et pourrez comparer en toute tranquillité les prix qui vous sont proposés.

La pose d’une poutre IPN

Installer et sceller un IPN est une opération qui exige des connaissances techniques spécifiques. Il est donc fortement recommandé de faire appel à un artisan expérimenté, ce dernier étant également le mieux placé afin de vous conseiller dans le choix de l’IPN (dimensions, matériaux…). Au niveau du tarif, il convient de partir sur un taux horaire de 50 € HT environ.

Vous devez donc prévoir le budget suivant lors de vos travaux de pose d’IPN sur un mur porteur :

Type de dépense Coût
Etude du chantier 750 à 1 200 € HT
Plans 250 à 500 € HT
Travaux 4 000 à 7 500 € HT

Les différents types d’IPN

En fonction de vos besoins, de votre budget ou de l’esthétique que vous recherchez, vous avez le choix entre plusieurs types d’IPN.

Les IPN en acier

L’acier est le matériau le plus couramment employé pour un IPN car il présente de multiples atouts : durée de vie, résistance, coût… Une poutrelle en acier peut supporter facilement des charges très importantes, tout en ajoutant une note industrielle à votre intérieur. Seul bémol, l’IPN en acier est plus sensible à la corrosion.

Les IPN en acier galvanisé

Afin de remédier au problème de la corrosion, un IPN en acier galvanisé est la solution à retenir, grâce à un traitement spécial antirouille. Les autres caractéristiques de ces poutrelles sont parfaitement identiques à celles en acier traditionnel. Seul leur coût est un peu plus élevé.

Les IPN en aluminium

Ce type d’IPN a l’avantage d’être plus léger qu’un modèle en fer ou en acier. Son maniement est alors plus aisé, en particulier sur les chantiers complexes. En contrepartie, le prix d’un IPN en aluminium est bien plus élevé que celui d’une poutre classique.

Les IPN en fer

Si vous cherchez avant tout à optimiser votre budget, sans penser à l’esthétique, un IPN en fer est une bonne alternative. Ses caractéristiques sont proches de l’acier, tout en vous offrant un prix d’appel parmi les plus bas du marché.

Les IPN en bois

Pour ceux qui ne veulent employer que des matériaux naturels (par exemple dans une construction en bois), des IPN en bois sont également disponibles afin de s’intégrer harmonieusement au bâti. Il est cependant important de préciser que la charge maximale supportée par une poutrelle en bois est inférieure à celle des IPN métalliques.

IPN en bois | <a href="#demande">Joindre un expert de notre réseau dans ma ville</a>

IPN en bois à Chartres dans une habitation

Les IPN en verre

Un dernier type d’IPN a fait son apparition plus récemment : l’IPN en verre. Réservé généralement aux constructions modernes, ce matériau a l’avantage de laisser passer la lumière, tout en supportant des charges lourdes. Vous avez donc la possibilité de combiner design contemporain et renforcement de la structure de votre logement. Mais tout cela à un prix… En effet, les poutrelles en verre sont les plus chères du marché et ne sont en général chiffrées que sur devis.

Les étapes lors de la pose d’un IPN

Que vos travaux portent sur un mur de façade ou de refend, 4 étapes principales sont nécessaires.

  1. Choisir un architecte et un BET

Un architecte vous donnera des conseils pour ouvrir ou abattre un mur porteur, en prenant en compte les répercussions sur la structure du bâtiment. Vous aurez donc un rapport précis vous indiquant la faisabilité de votre projet. En parallèle, faire appel à un BET (bureau d’études techniques), est indispensable afin de sélectionner la meilleure technique à mette en place lors de l’ouverture du mur porteur. Grâce à des calculs de charge et de structure, le BET vous indiquera le type d’IPN le plus adapté.

  1. Poser un IPN

L’IPN est une poutrelle métallique qui va soutenir la structure, en supportant le poids situé au-dessus du mur porteur. Pour garantir la meilleure stabilité possible, le linteau doit dépasser d’au moins 20cm de chaque côté. Cela lui permet de s’insérer parfaitement dans les murs. Un scellement chimique ou avec du mortier peut alors être opéré. Enfin, l’IPN peut être coffré ou laissé en l’état afin de donner une touche industrielle à votre intérieur.

  1. Percer le mur porteur

C’est la partie la plus délicate. Il est généralement recommandé d’utiliser une disqueuse et non une masse, afin de ne pas endommager l’IPN qui vient d’être posé. Cela permet également d’obtenir des finitions plus nettes. Le mur est toujours ouvert par le haut, en partant juste au-dessous de la poutrelle. Puis, il suffit de descendre par étapes, en s’assurant du bon positionnement de l’IPN.

  1. Les étais

 Ce sont des piliers métalliques, posés verticalement, et dont le but est de soutenir provisoirement le mur porteur ou le linteau. Le rôle des étais est de garantir une parfaite stabilité du sol pendant tout le chantier. Point important à vérifier : des cales (en caoutchouc ou en bois) doivent être installées sous les étais pour ne pas abîmer le revêtement de sol existant.

Pose des étais dans un appart à Clermont-Ferrand

Pose des étais dans un appart à Clermont-Ferrand | Demander un devis dans ma ville

Les autorisations pour installer une poutre IPN

Vous pouvez vous retrouver devant trois cas de figure principaux.

La pose d’un IPN dans une maison

Il suffit simplement de déposer une déclaration de travaux auprès des services de l’urbanisme de votre mairie. Il est nécessaire de détailler les calculs de charge afin que votre chantier soit autorisé. Par ailleurs, cette déclaration n’est obligatoire que si les modifications apportées sont visibles de l’extérieur (création d’une fenêtre, d’une porte…).

IPN dans une maison en rénovation

IPN dans une maison en rénovation Joindre un pro

La pose d’un IPN dans un appartement

Dans une copropriété, l’ouverture des murs porteurs est une décision collective. Vous devez donc préparer un dossier comprenant :

  • le rapport du BET
  • les plans de l’architecte
  • le devis de l’entreprise qui va effectuer les travaux, ainsi que son assurance décennale
IPN dans un appartement à Lille

IPN dans un appartement à Lille | Contacter un artisan de notre réseau dans ma ville

Vous devez alors attendre la prochaine AGO (Assemblée Générale Ordinaire) et mettre votre projet de travaux à l’ordre du jour. Si vous êtes pressé, vous pouvez demander à convoquer une AGE (Assemblée Générale Extraordinaire), mais sachez que cette opération engendre des frais supplémentaires, qui seront intégralement à votre charge (renseignez-vous auprès de votre syndic pour plus d’informations).

La pose d’un IPN sur un mur mitoyen

Si vous souhaitez faire abattre un mur porteur mitoyen (entre 2 maisons ou 2 appartements), vous devez prendre toutes les précautions nécessaires. En faisant appel à un huissier, vous aurez entre les mains un état des lieux précisant les éventuels problèmes déjà présents avant le début des travaux. Cela vous permettra de vous prémunir contre toute demande abusive de la part d’un voisin malhonnête, qui profiterait de votre chantier pour vous demander de réparer des dommages causés auparavant.

Vous l’avez constaté, ouvrir un mur porteur pour y installer une poutre IPN est une opération complexe, mais surtout très technique. Vous devez faire appel à un artisan expérimenté dans le domaine afin d’assurer la solidité de la structure de votre bâtiment. Pour ce faire, nous pouvons vous mettre en relation avec des professionnels travaillant dans les règles de l’art. Nos partenaires sont présents partout en France afin de vous faire parvenir gratuitement plusieurs devis, dans les meilleurs délais. Vous pourrez ainsi sélectionner l’entreprise la plus à même de répondre à vos besoins, en toute sérénité.

Installer une poutre IPN sur un mur porteur : démarches, prix et conseils
4.1 (82.35%) 17 votes
Un projet de travaux de rénovation ?
Demandez une estimation à nos experts certifiés dans votre ville. Un conseiller prendra contact avec vous et vous mettra en relation, si vous le souhaitez, avec des artisans sélectionnés par nos soins.

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Agrément CNIL 1262855.

Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Demander une mise en relation

Que trouverez vous sur prix-de-pose.fr ?


Un réseau d'artisans certifiés et validés


350 métiers représentés


12.500 avis utilisateurs

Proximité dans votre commune

Ils nous ont fait confiance

Emmanuel M, 38240 Meylan
Projet : Démoussage toiture

Il y a 2 heures

Mélanie V, 06130 Grasse
Projet : Isolation des combles

Il y a 1 heure

Nicolas S, 59130 Lambersart
Projet : Fenêtre en PVC

Il y a 34 minutes