Carrelage en construction et rénovation : méthodes de pose et prix

Vous envisagez de faire rénover votre salle de bain ? Vous souhaitez changer le carrelage de votre cuisine ou remplacer le parquet de votre séjour ? Vous êtes donc à la recherche d’informations concernant la pose d’un carrelage et bien vous êtes au bon endroit.

Demander des devis près de chez moi

Données non publiées ni utilisées à fin commerciales, agrément CNIL 1262855

En effet, je vous propose de découvrir un guide complet qui vous permettra de tout savoir sur le carrelage, ses techniques de pose ou encore le prix moyen de ce type de travaux. Carrelage en céramique, faïence, carrelage pierre, le carrelage n’aura plus aucun secret pour vous.

Si vous avez envie de recevoir des conseils plus précis, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la pose de carrelage.

Les différents types de carrelage

Vous l’avez peut-être remarqué en vous promenant dans les rayons des grandes surfaces de bricolage, des variétés de carrelages, il en existe des tas.

Vous avez peur de faire le mauvais choix ? Pas de panique, je vous propose de faire le point sur les différents types de carrelage que vous pourrez utiliser.

Le carrelage en céramique

Le carrelage en céramique est le plus utilisé de tous. En effet, résistant et facile d’entretien il peut être posé dans toutes les pièces de la maison et se décline dans d’innombrables modèles, du plus sobre au plus original.

Sachez qu’il existe également plusieurs types de carrelages en céramique.

Le grès cérame est le plus couramment utilisé. Il a en effet de nombreux avantages : il est très solide et résiste à l’usure notamment. Il peut être détrempé sans être abîmé et ne nécessite donc aucun traitement. Facile à entretenir et à poser, il sera un choix sûr quelque soit la pièce à équiper.

Le grès cérame émaillé dispose des mêmes propriétés que le précédent auxquelles s’ajoute un émaillage par le dépôt d’une couche de verre qui lui donne plus de brillance et accroit sa facilité d’entretien.

Le grès étiré se distingue du grès cérame par sa technique de fabrication. Avec une finition plus grossière que le carrelage en grès cérame, il pourra être utilisé pour les sols ou pour les murs, mais devra être réservé plutôt à l’intérieur.

Parmi les carrelages en céramique, on compte également la terre cuite. Ce type de carrelage conviendra aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le carrelage en pierre

Assez lourds, les carrelages en pierre seront des carrelages plutôt destinés à être posés en extérieur (sous réserve d’avoir été traités auparavant) ou en intérieur dans les pièces du rez-de-chaussée. Il en existe plusieurs sortes composées de pierres différentes.

Le carrelage en granit est le premier d’entre eux. Déclinable en de nombreux coloris et finitions, le carrelage en granit est totalement non poreux et ne craint donc ni l’eau, ni les tâches. Antidérapant, il sera parfait dans une salle de bain par exemple.

Ensuite, le carrelage en ardoise est sans aucun doute l’un des carrelages en pierre les plus tendance. Avec sa jolie couleur faite de nuances de gris et de noir, il apportera une touche de modernité dans votre intérieur. Résistant à l’abrasion et peu poreux, il sera facile à entretenir dehors comme dedans.

Pour finir, le marbre fait également partie des carrelages en pierre. Très populaire lui aussi en ce moment, il est cependant à réservé à celles et ceux qui auront un budget assez élevé. Très poreux, un carrelage en marbre nécessite un traitement hydrofuge afin d’éviter toute infiltration qui pourrait le détériorer.

Les carreaux de ciment

S’il y a bien un type de carrelage que j’adore, ce sont les carreaux de ciment. Ces anciens carrelages que l’on retrouve parfois dans de vieilles maisons de campagne ou dans les halls d’immeuble du début du XXe siècle ont un charme fou.

Avec leurs décors rétro, les carreaux de ciment pourront être posés dans une cuisine ou une salle de bain. Résistants, mais poreux, ils nécessitent en revanche un traitement spécifique avant toute utilisation. Il faudra également faire très attention aux produits utilisés pour les entretenir.

Niveau prix, les carreaux de ciment sont plutôt chers et ne conviendront donc pas à toutes les bourses.

La mosaïque

Pour finir, la mosaïque est un autre type de carrelage réalisé avec les fragments de plusieurs carreaux. Sa composition dépendra bien évidemment des carreaux choisis.

Un peu plus en retrait par rapport aux autres types de carrelage, la mosaïque pourra être utilisée dans les petites pièces notamment (dans des toilettes par exemple).

Vous êtes un peu perdu et avez envie des conseils d’un professionnel de la pose de carrelage ? N’hésitez pas à demander un devis.

La pose d’un carrelage

La pose de votre carrelage dépendra notamment du type de carrelage que vous aurez choisi. Un professionnel saura parfaitement quelle technique employer pour vos carreaux.

Je vous propose de découvrir les différentes solutions qui s’offrent à lui pour poser votre carrelage.

La pose d’un carrelage scellé

La pose d’un carrelage scellé est également appelée pose traditionnelle. Il s’agissait en effet de la pose la plus courante il y a encore quelques années.

Le carrelage est alors posé directement sur une chape au mortier (à savoir un mélange de sable, de ciment et d’eau).

À moins que vous soyez un bricoleur averti, n’envisagez surtout pas de poser vous même votre carrelage scellé. En effet, il faut une certaine expérience pour obtenir un résultat impeccable. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

La pose d’un carrelage collé

La pose collée d’un carrelage est la technique de pose la plus utilisée aujourd’hui. Avant d’effectuer la pose, un professionnel procèdera à un ragréage de votre support afin d’obtenir une surface parfaitement plane. Votre carrelage sera ensuite posé sur le sol grâce à un mortier colle.

Avec une solidité quasi comparable à la pose scellée ou encore une mise en œuvre moins complexe, la pose collée vous sera proposée par défaut par la majorité des artisans spécialistes de la pose de carrelage.

La pose d’un carrelage clipsé

Depuis quelques années maintenant, tout se clipse. En effet, après les parquets, les dalles de vinyles ou encore les panneaux muraux, le carrelage a aussi droit à sa version clipsable.

Avec ou sans joints, la pose clipsée de votre carrelage sera très simple à mettre en œuvre. Elle vous permettra notamment d’éviter d’avoir à coller vos carreaux et vous pourrez ainsi faire évoluer votre décoration beaucoup plus facilement.

Attention cependant, le choix étant encore restreint un carrelage clipsable vous coûtera beaucoup plus cher qu’un carrelage à coller. En effet, il n’y a pour le moment presque aucun modèle en dessous de 50 € le m2.

Bien évidemment, la pose d’un carrelage étant permanente, il conviendra de contacter un professionnel pour vous assurer de la faisabilité de votre projet.

Le prix de la pose d’un carrelage

En fonction du carrelage que vous avez choisi pour votre intérieur ou du type de pose qui va devoir être employée, le prix de la pose de votre carrelage pourra être plus ou moins élevé. La pose d’un carrelage sera cependant toujours plus élevée que la pose d’un lino notamment.

Afin de pouvoir préparer votre budget, je vous propose de faire le point sur les différents tarifs auxquels vous pourrez être confrontés.

Le prix d’une pose de carrelage collé

Cette technique pose ayant fortement évolué et les matériaux étant de plus en plus faciles à utiliser, la prose d’un carrelage collé sera la plus avantageuse.

En effet, il vous faudra compter environ 30 € par m2 en moyenne pour la pose hors fournitures. Bien évidemment, le prix peut varier d’un professionnel à l’autre, n’hésitez donc pas à demander un ou plusieurs devis pour connaître le coût précis de votre chantier.

Le prix d’une pose de carrelage scellé

La pose d’un carrelage scellé est de moins en moins employée, mais pourra être utilisée par un professionnel de la pose de carrelage dans des cas spécifiques.

Le prix de la pose d’un carrelage scellé tournera autour de 50 € le m2.

Trouver un professionnel de la pose de carrelage

Quelle que soit votre envie pour la pose de votre carrelage, je vous conseille fortement de faire appel à un professionnel. En effet, poser un carrelage est une tache complexe qui nécessite de l’expérience pour obtenir un résultat réussi.

Vous pourrez donc faire appel à un de nos professionnels qui ne manquera pas de vous établir un devis et de vous donner quelques précieux conseils pour vos travaux.

Qu’en est-il de la pose de carrelage en rénovation ?

La méthode de pose du carrelage en rénovation consiste à conserver l’ancien support en place et à en recoller un neuf par dessus. Les principaux avantages de cette méthode sont la rapidité d’exécution, les salissures réduites au minimum, le rendu qui une fois les portes rabotées (si besoin) sera comme neuf, prenez garde toutefois à la hauteur disponible sous la porte d’entrée, les fenêtres en place qui parfois ne permet pas ce type de pose.

Pour la première réalisation, l’ancien carrelage était bien droit, plan et ne sonnait pas le creux, de plus comme la totalité des menuiseries ont été changées (fenêtres et surtout porte fenêtre pour les niveaux au sol), la pose du nouveau carrelage (imitation parquet)en rénovation s’est imposée, meilleur rapport qualité/prix, rapidité de mise en œuvre, temps de séchage,…

Pour la seconde réalisation, le support était fissuré, le carrelage en place se décollait (par endroits), … la dépose totale et la mise en décharge de l’ancien carrelage ainsi que la mise en œuvre d’une nouvelle chape traditionnelle (sable, ciment, finition par talochage à la main) se sont avérés un choix plus judicieux pour la pérennité de l’ouvrage, l’esthétique, la planéité,…. La pose du carrelage a été réalisée en deux étapes: Chape neuve traditionnelle et collage du carrelage neuf sur la chape précédemment créée en n’omettant pas de respecter le temps de séchage à chaque étape de pose…

La chape avant la pose du carrelage

De nos jours les types de chapes mises en œuvre sont le plus souvent

  • la chape « traditionnelle » est composée de ciment et de sable, étalée à l’aide d’une pelle et d’une brouette … et talochée à la main ! Le procédé est efficace et durable puisqu’on le trouve dans une majorité d’habitations construites ces 50 dernières années, en revanche la manutention est importante.
  • La chape « liquide » est un procédé plus « moderne » généralement auto lissant qui comme elle est coulée à l’aide d’une pompe spécifique se met en œuvre très rapidement et vous offre un état de surface irréprochable (dans la mesure où les plots de niveau ont été placés correctement et respectés ! ). Pour une mise en œuvre optimale d’une chape liquide, il convient de préparer le support en posant préalablement un polyane de bonne qualité (n’oubliez pas que l’élément est liquide dans un premier temps et en cas de fuites …)
  • Le lit de sable était utilisé pour des revêtements plus traditionnels type tomettes et peut encore être mis en œuvre pour les pavés auto bloquants disposés en extérieur ( tout et autant que vous n’y fassiez pas circuler un véhicule au quotidien !)

Carrelage méthodes de pose

Le carrelage est un revêtement de sol de finition ou de mur (dans ce cas, il prend le nom de « faïence ») qui peut être en terre cuite (type tomette), en céramique, en ciment, en verre, en pierre naturelle, etc. Grâce aux techniques de fabrication de plus en plus pointues le carrelage peut prendre presque tous les aspects et toutes les couleurs afin d’être en harmonie avec votre intérieur.

La pose droite

Comme son nom l’indique, le carrelage est mis en œuvre à partir de l’axe de la pièce, c’est la pose la plus courante, mais qui nécessite afin que le rendu soit parfait un traçage préalable irréprochable. En effet, le carrelage est bien souvent posé en partant de l’axe principal de la porte donnant accès à la pièce carrelée.

La pose en diagonale

Pour faire simple, il suffit de tracer une croix partant des angles de la pièce et de commencer à poser en partant du milieu… (simpliste l’explication je vous l’accorde)

La pose en opus « Romain »

Le carrelage est livré en modules généralement carrés et/ou rectangulaires de tailles différentes qui une fois assemblés forment un motif géométrique, les modules s’imbriquant  les uns à la suite des autres. La pose en « Opus Romain » nécessite un « tour de main » particulier afin de la réussir toutefois avec un peu de pratique rien n’est irréalisable …!

Le carrelage présente de nombreux avantages

il peut être employé aussi bien en intérieur qu’en extérieur, facile à nettoyer, étant souvent lisse, les taches et autres salissures n’y adhèrent pas et sont donc faciles à enlever. Ses capacités d’isolant naturel évitent tous les phénomènes d’électricité statique (que l’on rencontre beaucoup avec la moquette) et de ce fait, la poussière n’est pas attirée et le ménage relativement simplifié ( un aspirateur, une serpillère). Le carrelage étant incombustible, il limite aussi la propagation des incendies d’une part, d’autre part, un carrelage posé sur une sous couche d’isolant phonique et d’étanchéité (natte ditra pour ne pas le citer) vous offrira ( et à vos voisins du dessous aussi, si vous en avez !) un niveau de confort de grande qualité.

Durée de vie du carrelage

Un carrelage bien posé et de bonne qualité peut avoir, en fonction de l’entretien apporté, une durée de vie de plusieurs dizaines d’années (Dans certaines maisons normandes, les tomettes ont … l’âge de la maison soit bien plus d’un siècle). Un léger inconvénient tout de même, certains trouvent le carrelage froid au toucher, néanmoins cet inconvénient peut facilement être contourné (lors d’une rénovation sérieuse) en mettant en œuvre un chauffage par le sol, tout et autant que l’ancien support ait été déposé totalement, une nouvelle chape créée, car l’intervention est lourde et demande un déménagement complet des pièces pour certain laps de temps essentiellement lié au temps de séchage (chape, colle lors de la mise en œuvre, joints).

Vous souhaitez un devis pour la rénovation de votre carrelage, prenez quelques instants pour remplir la demande de devis présente sur ce site et nous vous recontacterons rapidement.

Prix de pose d’un carrelage
5 (100%) 3 votes

Demander une mise en relation

Que trouverez vous sur prix-de-pose.fr ?


Un réseau d'artisans certifiés et validés


350 métiers représentés


12.500 avis utilisateurs

Proximité dans votre commune

Ils nous ont fait confiance

Emmanuel M, 38240 Meylan
Projet : Démoussage toiture

Il y a 2 heures

Mélanie V, 06130 Grasse
Projet : Isolation des combles

Il y a 1 heure

Nicolas S, 59130 Lambersart
Projet : Fenêtre en PVC

Il y a 34 minutes