Cloisons de doublage, cloisons sèches

Les plaques de placo les plus couramment utilisées pour réaliser les doublages intérieurs mesurent 2,50 m x 1,20 m x 13 mm d’épaisseur pour un poids d’environ 26 kg et ce pour le BA 13 NF standard , mais il y en a une quantité astronomique d’autres modèles possibles en fonction de l’utilisation demandée. Ce produit tel qu’on le trouve un peu partout dans les magasins de bricolage et professionnels peut laisser penser que sa mise en œuvre est d’une simplicité déconcertante … or il s’agit d’un métier à part entière, avec des gestes et des méthodes de travail qui s’apprennent et s’improvisent difficilement ( si vous souhaitez un résultat optimal) et particulièrement pour la mise en place des bandes et leur enduisage en deux passes. De plus les cloisons sèches peuvent être mises en place dans toutes les pièces de votre maison, appartement, local commercial, … et ce des combles à la cave !

Demander des devis près de chez moi

Données non publiées ni utilisées à fin commerciales, agrément CNIL 1262855

Cloisonner votre espace de vie

Les plaques de plâtre permettent de délimiter ou de créer à peu près n’importe quelle pièce dans n’importe quel lieu (maison, bureau, appartement, loft, etc) tout et autant que le sol soit relativement dur (bois, carrelage, béton, …) si  ce n’est le cas il y a des solutions aussi, comme le placo sol.

L’avantage du placo est qu’il y en a pour toutes les utilisations que ce soit pour les pièces humides (placo vert hydrofuge), les pièces avec une source de chaleur ou un conduit de cheminée à masquer (placo rose ignifugé) ou encore le placo améliorant l’isolation phonique d’un lieu (placo bleuté isophonique), etc. Un petit détail toutefois pour le placo phonique, il est plus que souhaitable si vous souhaitez un résultat optimum de lui adjoindre des suspentes spécifiques (limitant la propagation des vibrations sonores) ainsi qu’une laine isophonique.

Cloisons de distribution en rénovation

Lors de la rénovation d’une maison, d’un bureau, de toute forme d’habitat d’ailleurs  il est parfois plus judicieux de démonter la totalité des cloisons en place ( qu’elles soient en briques plâtrières, en BA 13, …)  afin de pouvoir redessiner la totalité de l’espace intérieur, de remettre en place de nouvelles cloisons de doublage et pour cela rien ne vaut un « petit » plan même sommaire pour avoir une idée du résultat final sinon traçage au sol et sur les murs restants…( c’est moins précis qu’un plan mais ça peut fonctionner !! )

Le traçage et de nos futures cloisons

Avant de mettre quoi que ce soit en place, il convient de déterminer précisément l’emplacement futur de vos cloisons séparatives, la hauteur de celles-ci , l’épaisseur, …,  la première étape consiste , en principe, à faire réaliser ou à réaliser soi même un plan d’implantation avec les éléments présents sur le chantier: point d’eau, commodités, implantation électrique, meubles pour la cuisine, la salle de bain …Permettant aussi de déterminer la nature des plaques de plâtre à poser ( placo hydro© de couleur verte, placo flam© de couleur « Rose, …).

Le tracé et l’implantation sont déterminés et vous savez maintenant à quel endroit chaque cloison, porte et élément structurel va se trouver, nous pouvons maintenant implanter les rails, poteaux, semelles…

Quel type de cloisons intérieures et pour quelle utilisation …

  • En plafond: Les plaques utilisées sont généralement avec 4 bords amincis et ce afin que les bandes et jonctions soient invisibles un isolant type laine minérale ou autre peut être mis en place entre l’ancien plafond et le nouveau augmentant par là même votre confort au quotidien.
  • En cloison verticale séparative
  • Isolation doublage des murs intérieurs
  • En finition des murs supports
  • Au sol pour rattraper les niveaux ( avec des granulats et du placo sol)

Nature de nos futures cloisons

En dehors de la classique plaque de BA 13 de 2.50 m x 1.25 m, il y a, pour la réalisation de cloisons séparatives, de distribution ou de plafonds une multitudes de types de plaques de plâtre (de hauteurs, largeurs, épaisseurs différentes en fonction de leur utilisation et de la demande du client) et de montants métalliques spécifiques à chaque application comme par exemple : Plaque de plâtre M0 à bords francs sans carton et armée avec de la fibre de verre pour la réalisation de conduits gainés.

Ci après quelques uns des types de plaques de plâtre utilisés (leur usage est plus ou moins courant) :

placo hydro®: la plaque de plâtre est de couleur verte composée d’une âme en plâtre hydrofuge (pour les plus courantes) à bords amincis (souvent) et d’un parement en carton sur chaque face traité spécialement contre l’absorption d’eau et d’humidité. Le placo hydro© est utilisé dans les pièces humides , les pièces non chauffées ou encore dans des endroits où le ruissellement peut être important (parois soumises aux projections telles que les cuisines avant la pose d’une faïence murale, les salles de bain, etc…) Ce type de plaque comme « presque » toutes les autres d’ailleurs, peut être posée avec une pré peinture réalisée en usine (moyennant une plus value bien entendu !) mais utile si le temps presse.

placo flam®: La plaque est de couleur « rose » et est généralement utilisée pour le doublage d’un conduit de cheminée existant. La classification de ces plaques au feu est M1. La méthode de pose est similaire aux autres plaques de plâtre donc vissée, enduit, bande armée ou non (en fonction de l’exposition de l’ouvrage fini au passage).

Placo phonique®: le parement est de couleur bleuté, il est employé pour les cloisons de doublage, les plafonds ou encore le doublage intérieur des murs, selon Placo® le placo phonique génère une baisse du niveau sonore de 50% par rapport au placo traditionnel. Si vous souhaitez que ce produit soit vraiment efficace phoniquement, il convient de lui adjoindre avant la pose un complexe d’isolation et des fixations elles aussi phoniques.

Placo impact®: La couleur de la plaque est blanc cassé, ces plaques sont renforcées à l’aide fibre de bois possèdent 2 bords amincis et un pouvoir isolant « phonique » équivalent au placo phonique mais avec une dureté 4 fois supérieure à une plaque traditionnelle.

Créer un espace pour accueillir votre futur dressing ?

Dans ce cas de figure le travail est relativement simple il suffit de positionner les semelles et poteaux précisément à l’endroit ou vous souhaitez installer votre futur dressing de plaquer l’intérieur, l’extérieur et il ne restera que le dressing à installer dans l’espace créer.

Mise en place fixation des rails, semelles, poteaux

Avant de poser une semelle ou un poteau quelconque, il est plus que souhaitable de tracer/délimiter  l’emplacement des futures cloisons conformément à un plan pré établi … Que nos rails soient posés et fixés sur du béton, du carrelage ou encore du bois (parquet, plancher ) la méthode de fixation est très souvent la même … par des vis (munies ou non de chevilles) ou à l’aide un pistolet à amorce ou gaz de chez Sp.. (un fabricant d’outillage permettant une pose bien plus rapide surtout s’il y a une grande longueur à implanter). Tout commence (en principe) par le rail posé au sol puis vient le tour de celui qui sera fixé au plafond mis à l’aplomb du précédent (c’est mieux)  à l’aide d’un fil à plomb ou d’un niveau laser. Au tour des rails montants (M 48 pour ne pas les citer…néanmoins il y a plein d’autres modèles en fonction de l’utilisation et de la rigidité souhaitée ou de la règlementation pour les ERP) qui sont généralement espacés de 60 cm (parfois moins) et peuvent être doublés (dos à dos) et sertis à l’aide d’une pince spécifiques sur les rails haut et bas … mis d’aplomb avant c’est mieux et parfaitement d’équerre car après il y a la mise en place de la laine minérale ou de l’isolant que vous aurez retenu…

Une porte coulissante intérieure à galandage dans votre cloison ?

Lorsque la place est comptée, ou simplement si vous appréciez ce type de porte, la mise en place d’une porte intérieure à galandage peut se réaliser sans encombres particulières à conditions de « dimensionner la cloison en conséquence » environ 10 cm d’épaisseur finie parfois un peu plus s’il faut isoler phoniquement et thermiquement. Plus d’informations par ICI

Pose de l’isolant phonique et thermique

En fonction de vos souhaits quant au taux d’ affaiblissement phonique (dBl’isolant mis en place dans la cloison sera plus ou moins épais (l’épaisseur de la cloison finie aussi ), toutefois dans des cloisons courantes une plaque de BA 13 de chaque coté ainsi qu’une laine minérale de 45 mm au milieu génèrent un affaiblissement phonique de l’ordre de 20 à 30 dB (suffisant pour la vie quotidienne), un coefficient d’isolation thermique ( pour la laine minérale de 45 mm) R=1,1 m².k/w entrainant une épaisseur de cloison finie de 72 mm.

Mise en place des plaques de plâtre

Dès lors que les rails et poteaux sont posés correctement ( d’aplomb et correctement alignés au sol ) la mise en place des plaques de plâtre se fait sans difficultés particulières, attention toutefois dans les pièces ou les maisons pouvant avoir des remontées capillaires il faut légèrement décoller les plaques de plâtre du sol ( env 5 mm) et prévoir un polyane en bas des plaques afin de ne pas voir celles-ci moisir rapidement …

Finition : les bandes,  les deux passes d’enduit

Opération simple en apparence (mettre un bout de papier spécifique et étaler de l’enduit …) mais nécessitant un « tour de main » et des outils adaptés et surtout comme tous les tours de main, il s’acquiert au bout de plusieurs mois ou années de pratique quotidienne afin que les bandes une fois enduites (en deux passes) et ensuite recouvertes du produit de finition (peinture, papier peint, …) soient invisibles !

Pose enduit plaque de plâtre intérieur ossature bois

Pose enduit plaque de plâtre intérieur ossature bois

Enduit sur bandes placo

Enduit sur bandes placo

Mise en œuvre des bandes

Tout commence par la mise en place du fond de joint ( un enduit spécifique qui peut être en sceau prêt à l’emploi, en sac à préparer sur place) à l’aide d’un couteau à enduire, puis vient le tour de la mise en place de la bande et de la première passe d’enduit … que l’on se doit de laisser sécher suffisamment longtemps pour qu’elle puisse être recouverte par la seconde passe d’enduit … et c’est fini !!Toutefois, sur des chantiers où plusieurs corps de métiers interviennent et notamment une entreprise de peinture, celle-ci prévoit très souvent une à deux passes d’enduit gras sur les plaques de plâtre nouvellement (un ratissage, révision des bandes) posées afin de saturer le support avant mise en peinture vous offrant un résultat parfaitement net.

Cloisons de doublage, cloisons sèches
5 (100%) 3 votes
Un projet de travaux de rénovation ?
Demandez une estimation à nos experts certifiés dans votre ville. Un conseiller prendra contact avec vous et vous mettra en relation, si vous le souhaitez, avec des artisans sélectionnés par nos soins.

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Agrément CNIL 1262855.

Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Demander une mise en relation

Que trouverez vous sur prix-de-pose.fr ?


Un réseau d'artisans certifiés et validés


350 métiers représentés


12.500 avis utilisateurs

Proximité dans votre commune

Ils nous ont fait confiance

Emmanuel M, 38240 Meylan
Projet : Démoussage toiture

Il y a 2 heures

Mélanie V, 06130 Grasse
Projet : Isolation des combles

Il y a 1 heure

Nicolas S, 59130 Lambersart
Projet : Fenêtre en PVC

Il y a 34 minutes