Quel est le prix de pose d’une porte coupe-feu ?

Une porte coupe-feu et la sécurité incendie en général repose sur le principe de la segmentation et sur celui de la rapidité d’évacuation lors d’un incendie. Le principal objectif d’une porte coupe-feu est l’usage de matériaux et produits stables et résistants au feu. En effet, cette porte technique permettra notamment de limiter la propagation des flammes dans votre maison,  appartement ou local professionnel ainsi que dans les parties communes, notamment dans les escaliers, mais aussi de compartimenter les zones touchées par l’incendie.

Demander des devis près de chez moi

Données non publiées ni utilisées à fin commerciales, agrément CNIL 1262855

Les portes qui compartimentent les pièces ou lieux doivent rester fermées tout en restant actionnables en cas d’incendie et ce dans le but de simplifier l’évacuation des personnes mobiles et pour les ERP (Établissements Recevant du Public) les personnes à mobilité réduite.

Poser une porte coupe-feu ne s’improvisant pas, nous vous proposons de découvrir les informations indispensables à connaître avant de lancer vos travaux. Vous pourrez aussi faire appel aux services de nos professionnels expérimentés en porte coupe-feu près de chez vous afin d’obtenir des conseils plus précis ainsi qu’une estimation du coût de votre chantier.

Qu’est ce qu’une porte coupe-feu ?

La porte coupe-feu est composée de plusieurs matériaux. En effet, sa partie intérieure est constituée de composite incombustible entouré de plaques de métal. Deux parements en bois dur complètent l’ensemble.

Dotée d’un système de fermeture automatique afin d’éviter la propagation des flammes, la porte coupe-feu peut être utilisée, quelle que soit la pièce à équiper. En effet, que vous ayez envie de protéger la chambre de vos enfants, la votre ou encore toute votre habitation, vous trouverez toujours une porte coupe-feu adaptée à vos besoins.

Dans quel cas faire poser une porte coupe-feu ?

Certains bâtiments ont l’obligation de s’équiper de portes coupe-feu. C’est notamment le cas pour les établissements recevant du public ou encore les immeubles de grande hauteur.

Dans le cas des habitations pour les particuliers, l’arrêté du 31 janvier 1986 précise les normes à respecter en matière de protection contre les incendies afin de « permettre aux occupants, en cas d’incendie, soit de quitter l’immeuble sans secours extérieur, soit de recevoir un tel secours ».

Les constructions neuves sont soumises à certaines obligations dans le domaine. Les matériaux utilisés pour la construction de logements neufs doivent notamment limiter la propagation de l’incendie et des fumées qui sont dégagées. Lors de la pose de cloisons, de planchers,… certains matériaux résistants au feu devront être employés.

En matière d’habitations anciennes, il est fortement conseillé lorsque des travaux de rénovation sont entrepris d’améliorer les aménagements prévus pour lutter contre les incendies, notamment par l’installation de portes coupe-feu.

Vous n’êtes pas certain de savoir dans quel cas faire poser une porte coupe-feu ? N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui saura répondre à toutes vos questions dans le domaine !

Choisir sa porte coupe-feu

Vous avez pris votre décision et souhaitez installer une porte coupe-feu dans votre habitation ? Il faudra donc faire votre choix entre les différents modèles disponibles sur le marché.

Avant tout achat, il faudra notamment vous informer sur l’homologation du produit que vous envisagez d’acheter. En effet, seul le respect des critères de conception vous garantira une efficacité de votre porte coupe-feu contre la propagation des flammes et des fumées en cas d’incendie.

Deux critères sont pris en compte pour homologuer ou non une porte coupe-feu. Le premier d’entre eux c’est sa résistance au feu. En effet, afin de recevoir son homologation, une porte doit résister un certain temps aux flammes ainsi qu’à la propagation des fumées.

Dans le cas des portes palières, la résistance aux flammes doit être au minimum de 15 minutes pour les immeubles d’habitation collectifs. On parle alors de norme PF 1/4 h en France ou de RE 15 au niveau européen.

Pour les immeubles de très grande hauteur, cette résistance aux flammes doit être au minimum de 30 minutes. Il s’agit de la norme européenne RE 30. Les immeubles à très grande hauteur sont ceux qui mesurent plus de 50 mètres s’ils sont à usage d’habitation.

La réaction des matériaux qui composent la porte coupe-feu aux flammes est aussi pris en compte pour son homologation. Dans ce cas, il s’agit d’éviter que les éléments contenus dans la porte ne contribuent à propager l’incendie.

Il existe des normes françaises et européennes pour l’homologation des portes coupe-feu. Chaque lettre présente sur l’étiquette de votre porte détermine son niveau de résistance aux flammes ainsi que la réaction des matériaux en cas d’incendie.

Le point sur la classification française

  • SF : stable au feu. La porte conserve pendant le temps indiqué ses capacités mécaniques.
  • PF : pare flamme. La porte est stable pendant le temps indiqué et évite la propagation des flammes.
  • CF : coupe-feu. La porte est pare-flammes et évite la propagation des flammes et des fumées pendant le temps indiqué.

À côté de chaque classification est indiquée la durée de résistance en cas d’incendie. Cette durée peut aller de 15 minutes à 6 heures.

Dans la classification européenne :

  • R : résistance mécanique ou stabilité.
  • E : étanchéité aux fumées et aux flammes.
  • I : isolation thermique (cette lettre vient toujours en complément du R ou du E).

Chaque lettre est suivie de la durée de résistance. Cette durée est indiquée en minutes.

Bien évidemment, dans la mesure où la porte coupe-feu est un élément très important dans la sécurisation de votre habitation, je ne saurai que trop vous recommander de faire appel à un professionnel qui saura répondre à toutes vos questions et vous conseiller sur le produit qui correspond le mieux à votre maison ou à votre appartement.

Pour aller plus loin dans la résistance au feu des blocs portes : classification technique

La résistance au feu classe les éléments de construction en fonction du temps de résistance au feu lors d’un incendie et du sens du feu. Les classements des portes coupe-feu sont réalisés à la suite d’essais au feu établis par des laboratoires agréés selon la règlementation en vigueur.

Arrêté du 21 Avril 1983 et Arrêté du 3 Août 1999: Règlementation française selon laquelle les essais au feu ont été réalisés pendant cette période jusqu’au 22 Mars 2004.

Arrêté du 22 Mars 2004: Norme de référence de l’essai selon NF EN 1634-1 (Norme Européenne)-Classification selon la norme NF EN 13501-2

Afin d’être en conformité avec les exigences du 22 Mars 2004, les portes coupe feu soumis aux essais à partir du 1er Avril 2004 sont testés selon les normes d’essai européennes EN 1634-1. La classification selon la norme EN 13501 est symbolisée par la lettre E pour le critère pare flammes (Équivalent du PF selon la norme Française) et EI pour  le critère coupe feu (Équivalent du CF selon la norme Française). La durée de classement au feu est exprimée en minutes.

Degré pare-flamme et coupe-feu: Comparaison

L’isolation thermique est la caractéristique de l’élément de construction à résister à une exposition au feu sur un coté sans permettre par la suite un transfert de chaleur important depuis le coté exposé vers le coté non exposé. La transmission de chaleur doit être limitée de façon à ne pas enflammer la surface non exposée ni aucun matériau dans le voisinage immédiat de celui-ci d’où le nom de porte coupe feu.

Selon la norme EN 13501, un indice supplémentaire pour le classement EI est précisé pour les portes coupe feu indiquant la définition et la sévérité utilisée pour caractériser l’isolation thermique. Ce classement EI ¹ ou EI² , permet d’apporter ou pas des exigences supplémentaires sur les parois et revêtements des parois adjacents.

Classement I¹: l’élévation de température moyenne sur la face non exposée du vantail ne dépasse pas 140°C (Avec une limite maximale de 180°C en 1 point). Aucune mesure de température ne doit être effectuée à moins de 25 mm du bord visible du vantail. L’élévation de température du dormant ne doit pas dépasser 180°C mesurée à 100 mm du de la bordure visible du vantail ou à la frontière entre le dormant et la construction support.

Classement I²: l’élévation de température moyenne sur la face non exposée du vantail ne dépasse pas 140°C (Avec une limite maximale de 180°C en 1 point) Aucune mesure de température ne doit être effectuée à moins de 100 mm du bord visible du vantail. L’élévation de température du dormant ne doit pas dépasser 360°C mesurée à 100 mm du de la bordure visible du vantail ou à la frontière entre le dormant et la construction support.

Les performances de résistance au feu sont donc exprimées selon les portes coupe feu par :

COUPE-FEU 30: CF 30, CF correspond à la classification selon la norme Française, 30 durée de résistance au feu (30 pour 30 minutes!), feu des 2 cotés pour sens du feu, CSTB 89 28724 par ex au numéro de procès verbal.

  • Schéma porte pare-flamme
    Schéma porte pare-flamme

Procès verbaux en vue de commercialisation

Pour pouvoir être commercialisés en France, une porte coupe feu doit justifier de sa performance de résistance au feu. Cette performance est attestée par un procès verbal délivré par un laboratoire agréé par le ministère de l’intérieur (Effectis, CSTB, …)

Portes coupe feu, 3 modes de positionnement et de fonctionnement

La règlementation fixe 3 modes de position et de fonctionnement pour les portes coupe feu et y associe certaines exigences.

Mode 0: Porte normalement fermée sans système de re-fermeture. Procès verbal selon arrêté du 03/08.99 (Classement CF/PF) ou arrêté du 22/03/2004 (Classement EI)

Mode 1: Porte normalement fermée équipé d’un système de re-fermeture. Procès verbal selon arrêté du 03/08.99 (Classement CF/PF) ou arrêté du 22/03/2004 (Classement EI) et quincailleries certifiées EN1154 et EN 1158

Mode 2: Porte normalement maintenue ouverte, équipée d’un système de re-fermeture. Certification NF FASTE MODE 2, selon DAS NFS 61937-1 et 2 (en ERP) et quincailleries certifiées EN1154 et EN 1155 et EN 1158.

Porte coupe feu 1/2 heure – DAS – Mode 2

Verrouillage et contrôle d’accès des portes coupe-feu

Pour tout ce qui est verrouillage et contrôle d’accès ceux-ci doivent permettre l’évacuation des personnes lors d’un incendie ou sur le mode sureté, s’assurer auparavant qu’aucune personne ne peut être prisonnière d’un incendie.

Dans la pratique les dispositifs de verrouillage peuvent être:

  • Type électromécanique certifié conforme à la norme NFS 61-937
  • Type mécanique à barre de manœuvre à faible effort (barres antipanique EN 1125)
  • Type mécanique NF EN 179, …

Le prix de la pose d’une porte coupe-feu

Le prix d’une porte coupe-feu n’est pas forcément aussi onéreux que l’on puisse penser. Un produit simple de 2040 mm x 730 mm par exemple se chiffre aux environs des 280 à 330.00 € HT (pose en plus), mais son prix peut très vite monter en flèche en fonction de la nature du lieu ( milieu hospitalier, salle de cinéma, spectacle) ou des contraintes imposées par la structure du bâtiment ou les organismes de contrôle.

Le prix d’une porte coupe-feu

Cependant, une porte coupe-feu reste forcément plus chère qu’une porte classique en raison de ses spécificités, notamment de sa résistance ou encore de sa finition.

Une porte palière coupe-feu avec une résistance d’une 1/2 heure et une serrure 1 point de fermeture vous coûtera environ 150 €.

Une porte palière coupe-feu avec la même résistance que la précédente, mais avec une fermeture 3 points vous coûtera environ 400 €.

Pour une résistance plus élevée, le prix de votre porte coupe-feu sera aussi plus important.

Pour une porte palière coupe-feu avec une résistance d’une heure et une serrure 1 point, il faudra compter plus de 500 €.

Les portes les plus haut de gamme pourront vous coûter plus de 1000 €.

Le prix de la pose d’une porte coupe-feu

Concernant le prix de la pose d’une porte coupe-feu, l’intervention d’un professionnel sera indispensable.

En effet, une porte coupe-feu ne s’installe pas comme n’importe quel autre bloc porte, de nombreuses règles sont à respecter pour permettre à la fois une résistance aux flammes, mais aussi pour que votre installation réponde aux normes en vigueur.

Pour la pose d’une porte coupe-feu par un professionnel, il faudra compter 300 € en moyenne pour une porte intérieure (porte de chambre à coucher, porte de cave non blindée…). Pour une porte palière, plus compliquée à installer, il faudra compter 500 € en moyenne pour la pose.

Bien évidemment, ces tarifs étant des tarifs moyens, il vous faudra contacter un artisan spécialisé dans la pose de porte coupe-feu afin d’obtenir une évaluation plus précise de votre chantier.

Porte coupe-feu, installation et mise en œuvre

La pose d’une porte coupe feu nécessite une bonne maitrise des règles de l’art. Il convient de veiller particulièrement à la validité des PV et aux normes d’installation en vigueur. Le DTU 36.1 couvre la mise en œuvre des portes pare flamme et coupe feu 1/4h et 1/2h et renvoie à l’application du DTU 20.11 et DTU25.31 pour le traitement des parois et murs.

Porte coupe feu 1/2 heure sur huisserie bois

Aucun espace (vide) ne doit rester entre la cloison ou le mur et l’intérieur de l’huisserie.

Huisseries banchées: Elles sont intégrées au coffrage avant que le béton des parois adjacentes ne soit coulé. Les huisseries doivent systématiquement être installées avec mannequins de conformation afin d’éviter toute déformation lors du coulage. Une barre d’écartement peut être soudée en pied. Elle peut être conservée et noyée dans le béton avec un talon minimum de 10 mm.

Huisseries traditionnelles enveloppantes: La mise en œuvre est effectuée simultanément à l’exécution de la maçonnerie en petits éléments préfabriqués (briques, parpaings). Le calfeutrement complet du profilé doit être réalisé au fur et à mesure de l’exécution de la cloison après avoir mis en place les pattes équerres au pied à fixer au sol et les pattes de scellement amovibles.

Porte coupe feu sur cloison en plaque de plâtre: Les blocs portes en huisserie métallique mis en œuvre dans les parois en béton lors d’essais de résistance au feu, pour lesquels un classement de degré coupe-feu 1/2h a été attribué, sont considérés coupe feu 1/4h et pare flammes 1/2H, lorsqu’ils sont mis en œuvre dans des cloisons constituées de plaques de parement en plâtre. Les préconisations de notre fournisseur sont de veiller au remplissage complet de l’huisserie métallique, avec l’utilisation à minima d’un renfort boxé et d’une double peau.

Attention toutefois, d’autres montages plus robustes au feu sont possibles avec une autre gamme de produits.

Porte coupe feu, unités de passage

Les modalités de calcul du nombre d’unités de passage et de dégagement dépendent de l’effectif autorisé dans l’Établissement Recevant du Public. (Unité de passage UP de référence 0.60 m).

Trouver un professionnel pour poser une porte coupe-feu

Vous avez maintenant toutes les informations dont vous aviez besoin avant de lancer vos travaux de pose de porte coupe-feu. Il vous faut désormais un professionnel qui pourra réaliser vos travaux.

Avant de vous décider, n’hésitez pas à solliciter plusieurs devis afin d’avoir la possibilité de choisir l’artisan qui proposera le meilleur rapport qualité / prix pour la pose de votre porte coupe-feu.

Quel est le prix de pose d’une porte coupe-feu ?
3.8 (75.45%) 22 votes

Demander une mise en relation

Que trouverez vous sur prix-de-pose.fr ?


Un réseau d'artisans certifiés et validés


350 métiers représentés


12.500 avis utilisateurs

Proximité dans votre commune

Ils nous ont fait confiance

Emmanuel M, 38240 Meylan
Projet : Démoussage toiture

Il y a 2 heures

Mélanie V, 06130 Grasse
Projet : Isolation des combles

Il y a 1 heure

Nicolas S, 59130 Lambersart
Projet : Fenêtre en PVC

Il y a 34 minutes