Quel est le prix de pose d’une porte coupe-feu ?

Vous avez envie de sécuriser votre habitation contre les risques d’incendie ? Dans ce cas, vous aurez la possibilité de faire poser chez vous une ou plusieurs portes coupe-feu.

En effet, cette porte technique permettra notamment de limiter la propagation des flammes dans votre maison ou appartement ainsi que dans les parties communes, notamment dans les escaliers, mais aussi de compartimenter les zones touchées par l’incendie.

Poser une porte coupe-feu ne s’improvisant pas, je vous propose de découvrir les informations indispensables à connaître avant de lancer vos travaux. Vous pourrez aussi faire appel à un professionnel de la pose de porte coupe-feu afin d’obtenir des conseils plus précis ainsi qu’une estimation du coût de votre chantier.

Qu’est ce qu’une porte coupe-feu ?

La porte coupe-feu est composée de plusieurs matériaux. En effet, sa partie intérieure est constituée de composite incombustible entouré de plaques de métal. Deux parements en bois dur complètent l’ensemble.

Dotée d’un système de fermeture automatique afin d’éviter la propagation des flammes, la porte coupe-feu peut être utilisée, quelle que soit la pièce à équiper. En effet, que vous ayez envie de protéger la chambre de vos enfants, la votre ou encore toute votre habitation, vous trouverez toujours une porte coupe-feu adaptée à vos besoins.

Dans quel cas faire poser une porte coupe-feu ?

Certains bâtiments ont l’obligation de s’équiper de portes coupe-feu. C’est notamment le cas pour les établissements recevant du public ou encore les immeubles de grande hauteur.

Dans le cas des habitations pour les particuliers, l’arrêté du 31 janvier 1986 précise les normes à respecter en matière de protection contre les incendies afin de « permettre aux occupants, en cas d’incendie, soit de quitter l’immeuble sans secours extérieur, soit de recevoir un tel secours ».

Les constructions neuves sont soumises à certaines obligations dans le domaine. Les matériaux utilisés pour la construction de logements neufs doivent notamment limiter la propagation de l’incendie et des fumées qui sont dégagées. Lors de la pose de cloisons, de planchers,… certains matériaux résistants au feu devront être employés.

En matière d’habitations anciennes, il est fortement conseillé lorsque des travaux de rénovation sont entrepris d’améliorer les aménagements prévus pour lutter contre les incendies, notamment par l’installation de portes coupe-feu.

Vous n’êtes pas certain de savoir dans quel cas faire poser une porte coupe-feu ? N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui saura répondre à toutes vos questions dans le domaine !

Choisir sa porte coupe-feu

Vous avez pris votre décision et souhaitez installer une porte coupe-feu dans votre habitation ? Il faudra donc faire votre choix entre les différents modèles disponibles sur le marché.

Avant tout achat, il faudra notamment vous informer sur l’homologation du produit que vous envisagez d’acheter. En effet, seul le respect des critères de conception vous garantira une efficacité de votre porte coupe-feu contre la propagation des flammes et des fumées en cas d’incendie.

Deux critères sont pris en compte pour homologuer ou non une porte coupe-feu.

Le premier d’entre eux c’est sa résistance au feu. En effet, afin de recevoir son homologation, une porte doit résister un certain temps aux flammes ainsi qu’à la propagation des fumées.

Dans le cas des portes palières, la résistance aux flammes doit être au minimum de 15 minutes pour les immeubles d’habitation collectifs. On parle alors de norme PF 1/4 h en France ou de RE 15 au niveau européen.

Pour les immeubles de très grande hauteur, cette résistance aux flammes doit être au minimum de 30 minutes. Il s’agit de la norme européenne RE 30. Les immeubles à très grande hauteur sont ceux qui mesurent plus de 50 mètres s’ils sont à usage d’habitation.

La réaction des matériaux qui composent la porte coupe-feu aux flammes est aussi pris en compte pour son homologation. Dans ce cas, il s’agit d’éviter que les éléments contenus dans la porte ne contribuent à propager l’incendie.

Il existe des normes françaises et européennes pour l’homologation des portes coupe-feu. Chaque lettre présente sur l’étiquette de votre porte détermine son niveau de résistance aux flammes ainsi que la réaction des matériaux en cas d’incendie.

Dans la classification française :

SF : stable au feu. La porte conserve pendant le temps indiqué ses capacités mécaniques.

PF : pare flamme. La porte est stable pendant le temps indiqué et évite la propagation des flammes.

CF : coupe-feu. La porte est pare-flammes et évite la propagation des flammes et des fumées pendant le temps indiqué.

À côté de chaque classification est indiquée la durée de résistance en cas d’incendie. Cette durée peut aller de 15 minutes à 6 heures.

Dans la classification européenne :

R : résistance mécanique ou stabilité.

E : étanchéité aux fumées et aux flammes.

I : isolation thermique (cette lettre vient toujours en complément du R ou du E).

Chaque lettre est suivie de la durée de résistance. Cette durée est indiquée en minutes.

Bien évidemment, dans la mesure où la porte coupe-feu est un élément très important dans la sécurisation de votre habitation, je ne saurai que trop vous recommander de faire appel à un professionnel qui saura répondre à toutes vos questions et vous conseiller sur le produit qui correspond le mieux à votre maison ou à votre appartement.

Le prix de la pose d’une porte coupe-feu

Maintenant que vous savez tout ce que vous devez savoir sur la porte coupe-feu, je vous propose de découvrir le prix de celle-ci, mais aussi la somme que vous devrez budgéter pour sa pose.

Le prix d’une porte coupe-feu

Une porte coupe-feu est forcément plus chère qu’une porte classique en raison de ses spécificités.

En fonction de la résistance de votre porte coupe-feu ou encore de sa finition, le prix proposé pour cet achat sera plus ou moins élevé.

Une porte palière coupe-feu avec une résistance d’une 1/2 heure et une serrure 1 point de fermeture vous coûtera environ 150 €.

Une porte palière coupe-feu avec la même résistance que la précédente, mais avec une fermeture 3 points vous coûtera environ 400 €.

Pour une résistance plus élevée, le prix de votre porte coupe-feu sera aussi plus important.

Pour une porte palière coupe-feu avec une résistance d’une heure et une serrure 1 point, il faudra compter plus de 500 €.

Les portes les plus haut de gamme pourront vous coûter plus de 1000 €.

Le prix de la pose d’une porte coupe-feu

Concernant le prix de la pose d’une porte coupe-feu, l’intervention d’un professionnel sera indispensable.

En effet, une porte coupe-feu ne s’installe pas comme n’importe quel autre bloc porte, de nombreuses règles sont à respecter pour permettre à la fois une résistance aux flammes, mais aussi pour que votre installation réponde aux normes en vigueur.

Pour la pose d’une porte coupe-feu par un professionnel, il faudra compter 300 € en moyenne pour une porte intérieure (porte de chambre à coucher, porte de cave non blindée…). Pour une porte palière, plus compliquée à installer, il faudra compter 500 € en moyenne pour la pose.

Bien évidemment, ces tarifs étant des tarifs moyens, il vous faudra contacter un artisan spécialisé dans la pose de porte coupe-feu afin d’obtenir une évaluation plus précise de votre chantier.

Trouver un professionnel pour poser une porte coupe-feu

Vous avez maintenant toutes les informations dont vous aviez besoin avant de lancer vos travaux de pose de porte coupe-feu. Il vous faut désormais un professionnel qui pourra réaliser vos travaux.

Avant de vous décider, n’hésitez pas à solliciter plusieurs devis afin d’avoir la possibilité de choisir l’artisan qui proposera le meilleur rapport qualité / prix pour la pose de votre porte coupe-feu.

Demandez vos devis gratuits : Jusqu'à 5 devis personnalisés, sans engagement !CLIQUEZ ICI
+ +